Fabrication

Station conte : postes d'écoutes de contes interactifs

Les StationConte offrent une expérience de conte personnalisée pour les jeunes qui se distingue des simples lecteurs mp3. Contrairement à une écoute linéaire, les contes des StationConte peuvent être découverts de manière interactive ou en mode découverte. Les choix faits par les jeunes lors de l’écoute peuvent modifier l’histoire et la rendre unique à chaque écoute. Cette relation interactive entre le conte et l’auditeur permet une immersion plus profonde dans l’histoire, créant ainsi une expérience plus mémorable et engageante.

Le processus de fabrication des StationConte :

01

La structure interactive

Lors de la création d’un conte interactif pour les StationConte, il est important de prendre en compte l’interaction entre le conte et les jeunes auditeurs et auditrices. Il faut trouver un concept d’interaction qui permette aux jeunes de faire des choix entre différents personnages, situations et lieux. Cela permettra d’adapter l’histoire en fonction des choix faits lors de l’écoute du conte. Une fois le concept d’interaction défini, il sera plus facile d’établir un plan détaillé du conte et de présenter l’histoire dans ses grandes lignes, en prenant en compte les différents chemins que le conte pourra emprunter en fonction des choix des jeunes.

02

L’engagement du conte

Les contes interactifs des StationConte ont pour objectif de nourrir la créativité et l’imagination des jeunes en leur proposant des récits inspirants et des expériences interactives, tout en favorisant leur prise de conscience du monde qui les entoure. Nous nous engageons à initier les enfants à l’art du conte en collaborant avec des conteurs et conteuses, écrivains et écrivaines et artistes talentueux pour créer des histoires stimulantes et enrichissantes.

03

L’écriture du conte

Lorsqu’un conte est créé pour être enregistré dans une StationConte, il est important de prendre en compte le caractère oral de l’histoire. L’écriture doit donc être adaptée pour que le conte soit agréable à écouter et facile à comprendre. Cela implique notamment d’intégrer des dialogues et des monologues dans le récit pour donner vie aux personnages et rendre l’histoire plus vivante.

04

Illustrations

En parallèle de l’écriture du conte, il est également important de travailler sur les illustrations. Une fois le conte écrit, il est envoyé à un illustrateur ou illustratrice qui va créer des images pour accompagner l’histoire. Les illustrations doivent être en accord avec le ton et l’ambiance du conte, et aider à renforcer l’immersion des enfants dans l’histoire.

05

L’enregistrement sonore

Une fois que le conte est écrit et illustré, il faut procéder à l’enregistrement de la voix des conteurs et des conteuses. Cette étape est essentielle pour donner vie au conte et aller à la rencontre des jeunes auditeurs et auditrices.

Ensuite, vient la post-production du conte qui se fait avec le logiciel de montage Reaper. Lors de cette étape, des sons, des bruitages et de la musique seront ajoutés pour enrichir l’expérience auditive des jeunes.

Il est possible de trouver des banques de sons et de musique en ligne en mode abonnement sur différents sites web tels que storyblocks.com. Ces sites permettent d’accéder à une grande variété de sons et de musiques pour enrichir les productions audio.

06

Le microcontrôleur

Les StationConte sont équipés d’un microcontrôleur Arduino Nano qui est une plateforme open-source de prototypage électronique permettant de concevoir des objets interactifs à partir de cartes électroniques intégrant un microcontrôleur. Le microcontrôleur est la pièce maîtresse des StationConte, car il sert de lien entre les boutons lumineux que les enfants pressent sur l’appareil, les parties du conte qu’ils écoutent dans leur casque d’écoute et les images qu’ils voient sur l’écran.

Il est responsable de la gestion de l’interaction entre les utilisateurs et utilisatrices et les contes, permettant ainsi aux enfants de choisir les différentes voies narratives et les fins possibles.

Arduino dans la mainUn microcontrôleur Arduino Nano.

07

Le schéma électrique et le circuit imprimé ou PCB (printed circuit board)

Pour concevoir le circuit électronique des StationConte, le schéma électrique est réalisé à l’aide du logiciel de conception assistée par ordinateur KICAD. Ce logiciel permettent de créer des schémas électroniques précis en utilisant des symboles normalisés pour représenter les composants électroniques et leurs connexions.

Une fois le schéma réalisé, les fichiers sont envoyés à un fabricant de circuit imprimé qui se charge de produire le circuit imprimé en fonction du schéma fourni.

PCB Station conte
Circuit imprimé

08

La programmation

Le processus de développement des StationConte implique également l’écriture d’un sketch ou programme informatique qui est envoyé au microcontrôleur. Cette étape est réalisée à l’aide d’un logiciel IDE, un environnement de développement intégré. Le programme informatique doit être conçu de manière à ce que les différentes parties du conte puissent interagir entre elles. Par exemple, une pression sur un bouton peut déclencher la lecture d’un fichier mp3, l’allumage ou l’extinction d’une lumière LED ou encore le lancement d’un fichier sonore. Cette étape est essentielle pour assurer que les différentes fonctions des StationConte soient en mesure de communiquer et de se coordonner de manière efficace.

Arduino BlinkP
Programme simple ou sketch pour faire cligner/blink une LED.

09

Conception et impression en 3D du boîtier

Il est maintenant temps de créer le boîtier qui abritera les composants électroniques des StationConte. Pour ce faire, on utilise un logiciel de modélisation 3D pour dessiner le boîtier en trois dimensions. Une fois le dessin terminé, le fichier est « slicé », c’est-à-dire découpé en couches, et envoyé à l’imprimante 3D pour fabriquer le boîtier en matière plastique. 

Une fois l’impression terminée, le boîtier est prêt à être assemblé avec les composants électroniques pour former une StationConte fonctionnelle.

Le modèle de l’imprimante 3D utilisé est la Kingroon KP3S.

Vidéo promotionnelle du fabriquant montrant
en accéléré (Time Lapse) différentes impressions en 3D…

10

Assemblage des composantes et soudure

Dans la conception de la StationConte, plusieurs composants électroniques sont nécessaires pour son fonctionnement. On y trouve notamment un microcontrôleur Arduino Nano Every, qui assure le lien entre les différents éléments, un mini lecteur MP3 DFRobot qui permet de lire les fichiers sonores, ainsi qu’un Port Expander qui permet de connecter davantage de boutons et de LEDS au microcontrôleur.

Ces composants électroniques sont placés sur le circuit imprimé qui est ensuite inséré dans le boîtier 3D conçu précédemment. Les images sont copiées sur la carte Micro SD de l’écran tandis que les fichiers mp3 sont stockés sur la carte du mini lecteur mp3.

Station conte : Pièces du poste d'écoute de contes interactifs

De gauche à droite : Arduino Nano, MP3 DFRobot, carte Micro SD,
Port expander MCP23017, écran LCD TFT de 1,8″.

11

Voilà, la StationConte est enfin prête !

Une fois l’ensemble des composants électroniques installées dans le boîtier 3D et le programme informatique téléversé sur le microcontrôleur, des tests seront effectués pour s’assurer que la StationConte fonctionne correctement et que l’interaction entre les différents éléments est satisfaisante.

Des corrections pourront alors être apportées si nécessaire, afin d’optimiser le fonctionnement de l’appareil. Ensuite, le boîtier sera monté sur un support métallique pour garantir sa stabilité.

Une fois que la StationConte est opérationnelle, elle est prête à être utilisée pour offrir une expérience interactive de conte aux jeunes.